La ville d’Ajaccio et le Lazaret privés des Rencontres Science et Humanisme en 2017

IMG_6841

 

Depuis 2007, brièvement, les Rencontres Science et Humanisme, c’est :

  • dix années de cycles de conférences en juillet, données sur trois à cinq jours, à raison de deux par jour
  • trois cents à cinq cents personnes dans le patio du Lazaret d’Ajaccio chaque soir
  • des conférenciers d’excellence, locaux, nationaux et internationaux
  • des académiciens, des poètes, des physiciens, des artistes, des chercheurs, des cosmonautes, des écrivains, des mathématiciens, des musiciens, des philosophes, des astrophysiciens….
  • des Pass gratuits offerts aux jeunes bacheliers ou étudiants de Corse du Sud
  • un partenariat avec le Musée Fesch
  • un partenariat avec France Info puis France Culture

thrombi2016 - copie

2016 et 2017. Pour la deuxième année consécutive, zéro euro de subventions institutionnelles pour l’association Sillages, organisatrice des Rencontres Science et Humanisme.

 

Hébergement, véhicules, transports, restauration, accueil des conférenciers, organisation matérielle, communication, sécurité, billetterie etc.. : tout cela a un coût, nécessaire et incompressible.

 

En 2016, la dixième édition des Rencontres a vu le jour aux forceps, soutenue par notre public, nos conférenciers, nos bénévoles, nos amis, nos sponsors financiers et de service, nos correspondants des médias. Soutien puissant, sans faille, un bel élan de cœur des Corses, d’Ajaccio, de la Corse du Sud et de la Corse du Nord.

Et grâce aux membres, bénévoles également, de l’association Sillages.

Et grâce aussi au Lazaret.

Encore une fois, qu’il en soient tous ici remerciés vivement et chaleureusement. Sans eux, rien n’aurait eu lieu en 2016.

Un merci appuyé à la belle équipe de jeunes gens qui nous ont aidés avec fougue et intelligence à accueillir le public et présenter les conférenciers.

 

En 2016, nous avons quasiment fait la manche. Nous ne ferons pas le trottoir en 2017.

Donc, pas de Rencontres Science et Humanisme cette année.

 

Le poète portugais Fernando Pessoa disait : « L’universel, c’est le local moins les murs ».

 « L’universel » aurait pu être le thème des Rencontres 2017.

Beau thème que cette belle et nécessaire idée de l’universalité et de la porosité de la culture. Sur ce thème, comme chaque été, le patio du Lazaret aurait pu enclore, accueillir et laisser échapper les paroles, les pensées, les rêves des conférenciers à la rencontre de l’écoute attentive, passionnée et féconde du public… Vers le ciel, la mer, et tant d’âmes présentes.

Mais les murs du patio resteront, cette année, sourds et muets.

Pas de philosophe au Lazaret : Sénèque est déjà, hors les murs, reparti à Rome.

Pas de star politique locale ajaccienne non plus, qui restera, dans ses murs, aux Invalides.

Un invité pressenti : Abraham Lincoln. Un Américain assez connu.

Coût de la conférence, de l’hébergement, du transport, etc… : nulla, rien, niente, nada, néant : zéro euro.

Avec une seule conférence, imaginaire, subliminale, et peut-être, d’une subversivité de longue portée.

Son titre : « Si vous trouvez que la culture coûte cher, essayez l’ignorance. »

 

Isabelle et Jean-Noël Ropion

Membres de l’association Sillages

Organisateurs depuis 2007 des Rencontres Science et Humanisme

article CM

© Rencontres Science et Humanisme
CyberChimps